Tout savoir sur le lave-linge

Appeler un réparateur

Pour certaines pannes complexes, il est peut-être plus judicieux de faire appel à un réparateur qui sera en mesure d’effectuer correctement les réparations.

Réparateur machine à laver

Appeler un réparateur demande un investissement financier plus important mais il faut garder en tête que ce sont des professionnels : en faisant réparer votre lave-linge, vous pouvez ainsi gagner du temps et éviter de faire des erreurs.

Mais faites attention aux coûts : il est parfois plus rentable de changer de machine à laver.

Attention ! Soyez vigilants, évitez les arnaques. N’hésitez pas à poser des questions. Il est préférable de demander un devis avant que ne soit effectuée la réparation. Sachez qu’un professionnel est tenu d’établir un devis avant l’exécution des réparations si le montant estimé est supérieur à 150€.

Qu’est-ce qu’un devis ?

Un devis est une estimation, par un professionnel, des travaux et coûts nécessaires à la réparation de votre machine à laver. Il engage donc le professionnel à respecter l’exécution des réparations, leur coût voire les délais. Le consommateur ne s’engage quant à lui à rien tant que le devis n’est pas signé.

Il est obligatoire si le montant estimé par le réparateur dépasse 150€.

Selon la réglementation en vigueur, le devis de réparation de votre lave-linge doit mentionner plusieurs informations comme :

  • la date du devis;
  • le nom et l'adresse de la société;
  • le nom du client;
  • la date de début et la durée estimée des travaux;
  • le décompte détaillé de chaque prestation, en quantité et en prix unitaire;
  • le prix de la main-d'œuvre;
  • les frais de déplacement;
  • les conditions sur service après-vente, notamment en matière de garantie;
  • la somme globale à payer HT et TTC;
  • la durée de validité de l’offre;
  • le caractère gratuit ou payant du devis.

Est-il légal de faire payer un devis ?

En principe, un devis est gratuit. Il s'agit d'une proposition de contrat. Toutefois, rien n’interdit au réparateur de faire facturer le déplacement ou le diagnostic approfondi de la panne. Le réparateur doit toutefois informer le client du prix à payer au préalable conformément à l’article L. 113-1 du code de la consommation. Si vous n’avez pas été informé avant, vous êtes en droit de refuser de payer le devis. Pour éviter tout problème, n’hésitez pas à poser la question sur le caractère gratuit ou payant du devis dès lors que vous prenez contact avec le réparateur et avant un éventuel déplacement.

Que faire en cas de réparation mal faite ?

Le réparateur est tenu de réaliser les réparations prévues sur le devis. Il est soumis à une obligation de résultat : le bien doit fonctionner comme il se doit ! Après réparation, si vous constatez la même panne, le réparateur sera tenu de procéder à une nouvelle intervention et ce, sans pouvoir prétendre à une nouvelle rémunération. Consultez notre lettre type pour en savoir plus et faire valoir vos droits.

Ce contenu vous a plu ?
Recevez GRATUITEMENT notre lettre hebdomadaire !
  • 1 contenu payant OFFERT chaque semaine
  • Actus, tests, enquêtes, réalisés par des experts indépendants
  • Déjà plus de 300 000 inscrits !
Que Choisir c'est aussi :
Accédez dès maintenant à QueChoisir.org !